BERGÈS Karine

Professeure des universités en civilisation espagnole contemporaine

Publié le 24 octobre 2019 Mis à jour le 28 octobre 2019

Thèmes de recherche

  • Histoire politique et sociale de l’Espagne contemporaine (XX-XXI)
Mobilisations sociales
Contre-culture
Engagement des jeunes
Mouvement Okupa, 15M (Indignés)
Partis politiques
 
  • Histoire des Femmes / Études de genre
XXe : Guerre civile, Franquisme, Section féminine de la Phalange.
XXIe : Histoire du féminisme, troisième vague, identités collectives, nouvelles technologies.
 

Présentation synthétique des recherches

Karine Bergès est spécialiste de l’histoire des femmes et du genre sur l’Espagne contemporaine. Après avoir étudié les élites féminines de la Section féminine de la Phalange sous la dictature franquiste (1939-1975), ses recherches interrogent le renouveau des discours et les formes de l’activisme féministe des années 70 jusqu'à l'époque contemporaine. Ses travaux les plus récents portent sur les féminismes autonomes madrilènes des années 80, la construction des identités sexuelles et les mobilisations collectives contemporaines (3ème et 4 ème vagues du féminisme). Elle s’intéresse également aux circulations des répertoires militants et aux usages des outils numériques dans un cadre transnational.
 

Quelques publications

  • Direction d’ouvrages collectifs
Féminismes du XXIe siècle : une troisième vague ?, Karine Bergès, Florence Binard, Alexandrine Guyard-Nedelec (dirs.), Rennes, PUR, collection « Archives du féminisme », 2017, 281 pages.

Résistantes, militantes, citoyennes. L’engagement politique des femmes aux XXe et XXIe siècles, Karine Bergès, Diana Burgos-Vigna, Nathalie Ludec, Mercedes Yusta (dirs.), Rennes, PUR, collection « Mondes hispanophones », n° 43, 2015, 258 pages.
 
  • Articles et chapitres d’ouvrages collectifs
« Susana Cintado. El feminismo Okupa del colectivo LigaDura », Revista de Historiografía, « Mujeres peligrosas », n° 9, Rosario Ruiz Franco y María Jesús Fuente Pérez (ed.), Universidad Carlos III, Madrid, 2019, pp. 303-319.

« ¡ La revolución será feminista o no será ! : recompositions des féminismes autonomes dans l’Espagne en crise des années 2000 », Nouvelles Questions Féministes. Nouvelles formes de militantisme féministe (I), vol. 36, n°1/2017, pp. 16-31.

« Los feminismos franceses frente al relevo generacional del nuevo milenio: un activismo entre ruptura y continuidad», Jóvenes comprometidas en el antifranquismo y la democracia, Mónica Moreno Seco (dir.), Historia contemporánea, n° 54, 2017, pp. 145-176.

« Remous autour de la troisième vague féministe », Féminismes du XXIe siècle : une troisième vague ?, Bergès Karine, Binard Florence, Guyard-Nedelec Alexandrine (dir.), Rennes, PUR, collection « Archives du féminisme », 2017, pp. 11-27.

« Les féminismes dans l’Espagne d’aujourd’hui », Contester en Espagne. Crise démocratique et mouvements sociaux, Alicia Fernández García et Mathieu Petithomme (dir.), Paris, Demopolis, 2016, pp. 103-131.

« Sexualités dissidentes et performance transféministe : le « pornoterrorisme » de Diana J. Torres », Image & création au féminin, Jacques Terrasa et Isabelle Prat (éds.), Paris, Éditions hispaniques de Paris-Sorbonne, collection « Arts Visuels », 2015, pp. 37-55.

« Quand le féminisme s’exhibe : l’exemple du collectif Femen », Résistantes, militantes, citoyennes. L’engagement politique des femmes aux XXe et XXIe siècles, Bergès Karine, Burgos Diana, Ludec Nathalie, Yusta Mercedes (dir.), Rennes, PUR, collection « Mondes hispanophones », n° 43, 2015, pp. 233-245.
 

Collaborations scientifiques

  • Organisation de colloques internationaux
2014 : Co-organisatrice du colloque international « Les féminismes du XXIe siècle », 5-6 juin 2016. En collaboration avec Florence Binard (PU en civilisation britannique, Paris Diderot) et Alexandrine Guyard Nedelec (MCF en civilisation britannique, Paris 1-Sorbonne).
2012 : Co-organisatrice du colloque international « Genre et Engagement(s) politique(s) », 11-13 janvier 2012. En collaboration avec Mercedes Yusta (PU, Paris 8), Nathalie Ludec (PU, Université de Rennes), Diana Burgos (MCF HDR, Université de Cergy-Pontoise)
 
  • Organisation de journées d’études
« Géographies des corps politiques. Espagne, Italie et Amérique latine », Université Paris-Est-Créteil, 24 avril 2019.

« Genre et contre-culture. Approche croisée (France, Espagne, Grande-Bretagne) », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 12 avril 2019.

« Subjetividades, transgresión y género. Cuestiones metodológicas », Journée d’études en collaboration avec Mónica Moreno Seco (Université de Alicante, département d’Histoire), Colegio de España (Paris), 22 février 2019.

« Désobéissances, colères et résistances au féminin », Université de Cergy-Pontoise, 20 janvier 2017.

« "Mon corps, mes droits ! ". Droits sexuels et reproductifs, de la législation à la pratique », Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 12 février 2016.

« Genre et Ville », Université de Cergy-Pontoise, 9 octobre 2015.

« Féminismes en résistance », Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 6 février 2015.

« Femmes, féminismes, arts », Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 12 décembre 2014.

« L’engagement des femmes pendant la Guerre civile espagnole », Institut des Amériques, Paris, 31 mai 2013.