INSUA Myrna

Doctorante - Maîtresse de Langue - Ancienne ATER

Publié le 11 octobre 2021 Mis à jour le 18 octobre 2021
Photo Myrna Insua

Titre de la thèse

Le statut de la parole des survivants dans la construction des mémoires du terrorisme d’État en Argentine. Thèse en Cotutelle entre L’Université de Paris Est et l’Université de Salamanque sous la direction de Pr Graciela Villanueva (Paris-Est) et Pr Guillermo Mira (USAL). Candidate à un double Doctorat International en Histoire et Langues et littératures étrangères Laboratoires de rattachement IMAGER EA 3958/ (Université de Paris Est, École Doctorale Culture et Sociétés (ED 529) et Département d’Histoire du Moyen Âge, Moderne et Contemporaine (Université de Salamanque, Espagne).

Présentation synthétique de la thèse

Entre 1975 et 1983 le terrorisme d’Etat en Argentine a emprisonné plus de 8500 personnes pour des raisons idéologico-politiques, dont un nombre non négligeable a été assassiné. Environ 30.000 autres sont disparues. Et pour plus de 90% de ces disparus, on ignore toujours leur « destin final ». Certains ont été libérés par décision des tortionnaires : Ils sont des survivants, des rescapés de centres clandestins de détention et disparition. Or, est-il possible de revenir de la disparition, de survivre et de raconter la vie dans les « chupaderos », lieu sans loi au-delà de tout langage ?. Est-il possible de trouver un auditoire capable ou désireux d’écouter ce témoignage ? Y a-t-il des mots qui peuvent faire comprendre à la société ce que signifie vivre l’expérience de la disparition ? Comment un survivant parvient-il à témoigner et à transmettre son expérience ? Comment les revenants passent-ils du statut victimes ou de survivants au statut d’acteurs individuels et collectifs qui se prennent en main et se sentent capables de révéler leur histoire ? Quel statut donne à cette parole la société ou les groupes qui se sentent concernés et attirés par ces « révélations » ? Voici quelques questions auxquelles j’eesaie de repondre avec ma recherche. Apparaître… s’intéresse à une voix omniprésente mais souvent ignorée. A une parole transhumante, complexe, pleine de nuances. Une parole qui jusqu’à présent, et peut être à cause de sa grande dispersion, n’a pas fait l’objet d’une analyse académique approfondie en accord avec l’importance qu’ont les survivants dans la construction de l’histoire et de la mémoire des années de la terreur et la violence extrême.   

Thèmes de recherche

  • Violence extrême
  • Survivants
  • Témoignages
  • Justice
  • Mémoire
  • Mouvements sociaux
  • Féminismes
  • Diversités sexuelles

Quelques publications scientifiques

  • Auteure. Volume collectif Epreuve de composition au CAPES d’Espagnol : Alvar Nunez CABEZA DE VACA, Naufragios, Alianza Editorial, 2015 ; José Luis GUERIN ; En construccion (Film documentaire de création ; 2001) Editions Ellipses. Paris 2019
  • Auteure. “Pablo Miguez, entre la tierra y el rio. El Rio de la Plata anclaje memorial de la desaparición” en 2018 dans le numéro 18 de la revue en ligne Cuadernos LIRICO
  • Auteure. Article " Íntimos ¿enemigos? Actores sociales y medios masivos de comunicación" dans Revue. Instituto de comunicación e imagen. Escuela de Periodismo-Universidad de Chile. Deuxième semestre de 2005. 17 pages.
  • Auteure. Article "H.I.J.O.S. de la dictadura" dans Memorias de la globalización. Instituto de comunicación e imagen. Escuela de Periodismo-Universidad de Chile. Pages 49-59. 2003

Quelques publications de divulgation scientifiques

Publications en préparation

  • Auteure, article : « Inhumanités numériques. Justice et production des mémoires du terrorisme d’État dans le Cône Sud de l’Amérique à l’ère digitale » dans Sphères, Revue du Laboratoire Identité Culturelle, Textes et Théâtralité, Avignon Université, Éditions Universitaires d’Avignon https://eua.hypotheses.org ISSN : 2606-5401 | https://ictt.univ-avignon.fr/spheres . Numéro de 2022
  • Auteure. Volume collectif, chapitre : ”Hegemonías y disputas en la cristalización de memorias locales y nacionales” en Mirta Amati ed. Memorias et identidades: 6 postales de Florencio Varela. Buenos Aires, UNAJ editora. (En édition)
  • Auteure, article : “Testimonios a mano alzada, la voz de los sobrevivientes en Dibujos Urgentes” en Revue Conceφstos, n° 4, Activismos culturales en las Américas Latinas del siglo XXI. Prácticas, actores, legados. Coordination: Amaya Cabranes, Cecilia Gonzalez, Sabine Tinchant (en ligne à partir de décembre 2021)
  • Auteure. Volume collectif, article: “Fronteras de la revolución: memorias de viaje de Ernesto Che Guevara” en Enrique Fernández Domingo (ed.) Orillas, Relatos de viaje, Colección “El País del Sauce”, Universidad Nacional del Litoral y Universidad Nacional de Entre ríos, Edition en préparation
 

Collaborations scientifiques

  • 2021 Membre du réseau AUGEO SHS 2021 Asaih, Association Argentine de chercheurs en Histoire 2018-2021 Sections Histoire récente et mémoire et Culture visuelle du LASA, (Latin American Studies Association)
  • 2017-2021 Représentant de doctorants et doctorantes au conseil du laboratoire IMAGER (membre titulaire du conseil) Université Paris-Est ; (EA 3958) à l'école doctorale Cultures et Sociétés (ED 529) ; à la COMUE Paris-Est et à la commission de la recherche Université Paris Est Créteil. 


Responsabilités pédagogiques et/ou scientifiques

  • Professeure Certifiée
  • Maîtresse de Langue Université Paris-Est Créteil 2020-2022
  • Professeure adjointe-chercheuse IUNMA Ministère de Justice, Argentine
  • Chercheuse associée UNAJ Investiga. Projet Argentinidad et Varelidad. Des archives pour les mémoires et les identités locales et nationales. Cod:80020200100002UJ Direction Mirta Amati. UNAJ/UBA. Projet biannuel 2021-2023. Professeure invitée UNAJ.
  • Membre du Comité d’organisation avec le professeur Daniel Mayer (IMAGER) et la pos-doctorante Aleksandra Lendzinska (IMAGER) du Colloque international Traduire l’expérience. Écritures de la violence extrême après 1945, Université́ Paris-Est Créteil, 3-4 décembre 2021.
  • Ancienne chercheuse associée Institut National de l’Audiovisuel 2018-2020
  • Ancienne A.T.E.R 2018-2020 à l'Université Paris-Est Créteil
  • Ancienne chercheuse associée UNAJ Investiga. Projet Argentinidad et Varelidad. La construction des nationalismes et des localismes dans les commémorations et les patrimoines . Cod:80020170100002UJ Direction Mirta Amati. UNAJ/UBA 2018-2021
  • Ancienne chercheuse Grec Université Paris 13
  • Ancienne assistante de recherche INALCO, Sciences Politiques, GTMS-EHESS
  • Ancienne professeure chef des travaux pratiques titulaire à la faculté de droit Université de Buenos Aires

Bourses ou autre

  • Demi-finaliste concours national (France) Ma thèse en 180”. CNRS, CPU-Conférence des présidents d’Universités. Prix du Jury, concours régional Paris Est Ma thèse en 180” pour « APPARAITRE. Le statut de la parole du survivant dans la construction des mémoires du terrorisme d’État en Argentine » sous la direction de Graciela VILLANUEVA Université Paris Est et Guillermo MIRA DELLI-ZOTTI, USAL. Laboratoire de rattachement IMAGER, EDCS. Paris Est Sup, CNRS, CPU-Conférence des présidents d’Universités.
  • Prix de la Vicaría de la solidaridad - Chili. Lauréate du 5ème Concours de thèses en Droit de l’Homme pour le mémoire de DEA : OU SONT LES DISPARUS ? H.I.J.O.S. et HIJOS. Identité et action collective. Une étude de cas à partir des théories des Mouvements Sociaux. Directeur de recherche, Yvon LE BOT. Laboratoire de rattachement CADIS EHESS-CNRS.
  • Prix à l’excellence « Eduquer pour entreprendre ». CETELEM-FONDATION DE France pour le mémoire de DEA : OU SONT LES DISPARUS ? H.I.J.O.S. et HIJOS. Identité et action collective. Une étude de cas à partir des théories des Mouvements Sociaux. Directeur de recherche, Yvon LE BOT. Laboratoire de rattachement CADIS EHESS-CNRS
  • Bourse École d'été « Museo y Democracia » de la Casa de Velázquez. Madrid, Espagne. Bourse octroyée à l’unanimité. 
  • Bourse de recherche INA et statut de chercheuse associée INA pour le projet de recherche en langues et littératures estrangères et histoire « MEMOIRES SUBVERTIES, MEMOIRES SUBVERSIVES. Le statut de la parole du survivant dans la construction de la mémoire de la violence politique et le terrorisme d’État en Argentine »
  • Finaliste du Prix de la CHANCELLERIE DES UNIVERSITES DE PARIS. Candidate de l’EHESS-Paris
  • Prix CLACSO-ASDI au jeune chercheur.