Vous êtes ici : Accueil FRPublications

  • Culture scientifique et humanités,
  • Recherche,

Sexuality, Subjectivity, and LGBTQ Militancy in the United States

Publié le 13 juin 2019

Traduction de l'ouvrage "La militance LGBT aux états-unis. sexualité et subjectivité" de Guillaume Marche, professeur et membre du laboratoire IMAGER à l'UFR des Lettres, Langues et Sciences Humaines de l'Upec.

Date(s)
Le 5 juin 2019

Présentation

Tandis que les mouvements LGBTQ en Europe occidentale et en Amérique de nord remportent des succès croissants dans l’obtention de droits pour les personnes LGBTQ, en particulier la reconnaissance institutionnelle des couples de même sexe et de leurs familles, qu’advient-il de la transformation sociale plus profonde que ces mouvements cherchaient initialement à atteindre ?

Les États-Unis sont, à plus d’un titre, un modèle paradigmatique pour les mouvements LGBTQ dans d’autres pays. Cet ouvrage se penche sur les transformations du mouvement LGBTQ aux États-Unis depuis les années 1980 et montre le lien entre son institutionnalisation et la disparition de sa revendication sexuelle, de sorte que la visibilité et la légitimation croissantes de ce mouvement depuis les années 1990 se sont traduites par sa professionnalisation et non par une mobilisation plus forte de sa base.

L’ouvrage étudie la question "par le bas" pour identifier le lien entre l’importance variable accordée par ce mouvement au thème de la sexualité et la mobilisation de sa base, et il insiste sur l’importance de la subjectivité dans la militance. Il s’intéresse à des formes culturelles, parfois même infrapolitiques, de mobilisation qui perpétuent le rôle de la sexualité dans la militance LGBTQ.



As LGBTQ movements in Western Europe and North America are becoming increasingly successful at awarding LGBTQ people rights, especially institutional recognition for same-sex couples and their families, what becomes of the deeper social transformation that these movements initially aimed to achieve? The United States is in many ways a paradigmatic model for LGBTQ movements in other countries. This book focuses on the transformations of the United States' LGBTQ movement since the 1980s, highlighting the relationship between its institutionalization and the disappearance of sexuality from its most visible claims, so that its growing visibility and legitimation since the 1990s have not led to an increase in militancy. The book examines the issue from the bottom up, identifying the links between the varying importance of sexuality as a movement theme and actors' mobilization, and enhances the import of subjectivity in militancy. It draws attention to cultural, sometimes infrapolitical, forms of militancy that perpetuate the role of sexuality in LGBTQ militancy.
 

DIRECTION DE L'OUVRAGE

Guillaume Marche, Professeur de civilisation américaine à l’Université Paris-Est Créteil et membre de l’équipe de recherche IMAGER. Ses recherches portent sur les mouvements sociaux contemporains aux États-Unis, en particulier sur le mouvement LGBT, les identités sexuelles et les rapports entre le culturel et le politique. Ses travaux récents concernent également les formes infrapolitiques d’intervention dans les espaces publics à San Francisco (graffitis, végétalisation, nudité, etc.)
 

RÉFÉRENCES DE L'OUVRAGE

Translator : Katharine Throssell
Price : 89,00 €
ISBN : 9789089649607
Binding : Hardback
Number of pages : 200
Publication date : 05 - 06 - 2019