Accès direct au contenu

UPEC

Institut des mondes anglophone, germanique et roman

logo_pdf

IMAGER > Publications


Méditations dans l'urgence

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche

Actualités scientifiques, Publication

Le 8 octobre 2011

Ouvrage co-traduit par Olivier Brossard, membre de l'équipe Imager de l'UPEC et maître de conférences à l'Université Paris Est Marne-La-Vallée, et Ron Padgett, poète et traducteur américain.

Méditations dans l'urgence
Présentation de l'éditeur
Années 50, Manhattan. Le paysage littéraire semble terne aux jeunes poètes dits de « l’école de New York » émerveillés par les flots de peinture de l’expressionnisme abstrait. Et au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’époque, complexe, exige et suscite de nouvelles façons d’écrire. Les Méditations dans l’urgence sont la réponse, élaborée de 1950 à 1957, par un jeune poète de génie, Frank O’Hara, qui commence alors son ascension au Musée d’art moderne. Les "Méditations" sont un livre de crise : crise de l’expression de soi à une période où la subjectivité moderne semble défaillante. O’Hara refuse de choisir entre la vitesse et la réflexion, entre un monde nouveau et le souvenir du passé. Le jeune poète regarde vers l’Europe, invite Rilke, Maïakovski, se souvient de Rimbaud, et avant, de Keats, pense à une toile de Seurat ou à l’image de Jean Marais.

Les Méditations marient l’Europe à l’Amérique, l’"Opéra de quat’sous" à Hollywood et ses stars de cinéma à qui le poète déclare son amour, pleurant la disparition de James Dean. On entend la mer de Walt Whitman qui brasse tout ce beau monde, on se laisse porter par des sentiments et des idées qui naissent des choses les plus simples, comme chez William Carlos Williams : l’émerveillement d’être en vie se mesure à la présence d’un cendrier ou de « simples œufs brouillés ». Nées d’une crise, les Méditations dans l’urgence sont aussi vives et joyeuses, elles font vite pour oublier d’être graves, ne serait-ce qu’un instant.

Les traducteurs
Olivier Brossard est Maître de conférences à l'Université Paris Est Marne-La-Vallée et membre d'Imager. Traducteur, il est membre de l'association double change (doublechange.org). Il dirige la collection américaine des éditions joca seria.

Ron Padgett est né dans l'état d'Oklahoma en 1942 il est l'auteur de nombreux livres de poésie, grand traducteur de poésie française (Cendrars, Apollinaire, Reverdy). Associé à l’école de New York, Ron Padgett a collaboré avec de nombreux écrivains et artistes (Joe Brainard, Bertrand Dorny, Alex Katz, George Schneeman, Trevor Winkfield, Jim Dine). Il partage son temps entre New York et Calais (Vermont). En France son livre Le grand quelque chose est disponible aux éditions Joca seria dans une traduction d'Olivier Brossard.
 
L'auteur
Franck O'Hara (1926-1966) est l’un des grands poètes américains du 20 ème siècle. Disparu prématurément, le poète aussi appelé l'"Apollinaire américain" est surtout connu pour deux livres, Meditations in an Emergency (1957) et Lunch Poems (1964), traduits en langue française. 

Références de l'ouvrage
Edition Joca seria
ISBN-10: 2848091665
Date de parution: 08/10/2011
144 pages
Prix: 15 euros

mise à jour le 12 février 2013

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté des lettres, langues et sciences humaines
Institut des mondes anglophone, germanique et roman (IMAGER)
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil
recherche-llsh@u-pec.fr