Vous êtes ici : Accueil FRPublications

  • Recherche,
  • Culture scientifique et humanités,

La politisation du religieux en modernité

Publié le 21 mai 2015

Ouvrage co-dirigé par Guillaume Marche, professeur à l’Université Paris-Est Créteil et membre de l’équipe IMAGER, et Nathalie Caron, professeure à Paris-Sorbonne, axe Études religieuses (MAPS) du laboratoire HDEA.

Date(s)

le 26 mai 2015

Présentation
À rebours des approches habituelles, cet ouvrage étudie le déplacement du religieux dans le politique, processus de sécularisation entamé depuis l’époque moderne. Il porte sur l’espace anglo-saxon (États-Unis, Nouvelle-Zélande, Irlande, Royaume-Uni), historiquement marqué par le protestantisme et d’autres modèles que la « laïcité à la française ».

A propos de la direction de l'ouvrage
Nathalie Caron est professeure de civilisation américaine à Paris-Sorbonne, où elle dirige l’axe Études religieuses de l’équipe Monde anglophone : politique et société (MAPS) du laboratoire HDEA.
Guillaume Marche est professeur de civilisation américaine à l’Université Paris-Est Créteil et membre de l’équipe IMAGER.


Références de l'ouvrage
Presses Universitaires de Rennes
Collection "Sciences des religions"
ISBN : 978-2-7535-3569-5
Nombre de pages : 202 p.
Prix : 16€