Accès direct au contenu

UPEC

Institut des mondes anglophone, germanique et roman

logo_pdf

IMAGER > Actualités


Colloque international "Les obstacles dans l’enseignement des langues : quelles postures enseignantes ?"

  • Version pdf
  • Imprimer la page
  • Envoyer à un ami
  • Partager

Recherche, Culture scientifique et humanités

Evènementiel, Colloques, Actualités scientifiques

Du 19 juin 2017 au 20 juin 2017

Colloque international co-organisé par Laura Nicolas, maître de conférence à l'UPEC et membre d'IMAGER.

Miniature - Les obstacles dans l'enseignement des langues
Présentation
Basé sur la reconnaissance de l’obstacle, l’objectif du colloque est, d’une part, d’identifier les obstacles qui émergent au cours de l’interaction dans des situations d’enseignementapprentissage des langues, qu’il s’agisse d’obstacles liés à la langue, au contexte éducatif ou aux relations interpersonnelles et d’autre part de dégager les postures adoptées par les enseignants pour faire face à ces obstacles.

L’action enseignante rencontre de l’adversité : les obstacles didactiques surgissent comme des contraintes liées à l’action même d’enseigner. Cette action vise l’apprentissage. Or apprendre c’est toujours faire face à des résistances ; apprendre, c’est apprendre à faire ce qu’on ne sait pas faire.

L’obstacle – entendu comme ce qui empêche d’avancer, ce qui s’oppose à la marche, ce qui s’interpose, se trouve sur le trajet de quelque chose, ce qui empêche ou retarde une action, une progression – relève, en didactique des langues :
- de l’objet enseigné – la langue étrangère – qui appelle l’interaction, qui suscite la prise de parole de la part des apprenants, qui exige une réaction de l’enseignant aux productions,
- corriger ou ne pas corriger et de quelle manière, etc.
- de la situation didactique elle-même, caractérisée par des règles interactionnelles spécifiques, cadrées par des contraintes institutionnelles.

Quels que soient les types d’obstacles rencontrés pendant le cours, on constate que les enseignants déploient des conduites, possèdent parfois des « techniques », pour y faire face. Ils opposent à ce qui fait entrave, ce qui met en question, des actions afin de franchir l’obstacle. C’est à ces moments d’hésitation, de prise de conscience d’un choix à faire, de prise de décisions face aux obstacles que s’intéresse le colloque.

Qu’est-ce que les obstacles peuvent nous apprendre sur l’action d’enseignement et sur le développement des pratiques professionnelles ? L’obstacle et son traitement par l’enseignant peuvent-ils être appréhendés comme des indices de l’agir professoral en développement ?

> Télécharger le programme [PDF - 265 Ko]


Organisation
- Francine Cicurel, professeur en linguistique et didactique du français langue étrangère à l'Université Paris III-Sorbonne nouvelle et membre du DILTEC
- Véronique Laurens, maître de conférence à l'Université Paris III-Sorbonne Nouvelle et membre du DILTEC
- Malory Leclère, maître de conférence à l'Université Paris III-Sorbonne Nouvelle et membre du DILTEC
- Laura Nicolas, maître de conférences en didactique des langues et des cultures à l'UPEC et membre d'IMAGER

mise à jour le 12 juin 2017

Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) Université Paris-Est

Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Faculté des lettres, langues et sciences humaines
Institut des mondes anglophone, germanique et roman (IMAGER)
61, avenue du Général de Gaulle
94010 Créteil
recherche-llsh@u-pec.fr