Vous êtes ici : Accueil FRActualitésArchives

  • Recherche,

Colloque international "Du profane dans le sacré : quand le religieux se politise"

Publié le 19 mai 2011 Mis à jour le 17 janvier 2012
Date(s)

du 16 juin 2011 au 17 juin 2011

 
Lieu(x)
Université Paris-Est Créteil
Salle des thèses - Bâtiment P
61, avenue du Général de Gaulle
94000 Créteil
Métro :  Créteil Université (ligne 8)

Un colloque organisé par le groupe CIMMA d'IMAGER

Les pays sécularisés connaissent des rapports complexes entre le religieux et le politique. On observe toutefois des différences, réelles ou supposées, dans la manière dont divers pays envisagent les rapports entre Églises et État, et notamment dans la façon dont opèrent les processus souvent conjoints de sécularisation et de laïcisation, l¹un touchant la dynamique sociale, l'autre la place et le rôle du religieux dans le champ institutionnel.
 
La porosité des frontières entre religion et politique, dans le sens de l’influence de la religion dans la politique – aux États-Unis en particulier –, est une problématique traitée de façon récurrente en France, tant dans le discours scientifique que dans le débat public, ce phénomène suscitant spontanément des interrogations symptomatiques de l’inquiétude qu’il génère. Aussi est-il plus rarement question de l’inverse : dans ce colloque organisé par le groupe CIMMA (Constructions Identitaires et Mobilisations dans le Monde Anglophone), on s’intéressera aux racines historiques comme aux formes contemporaines de la présence, des traces et des effets du politique dans le religieux, de façon à approfondir ce que révèlent les liens entre religion et politique au Royaume-Uni, aux États-Unis, mais aussi en République d'Irlande, au Rwanda et en Nouvelle-Zélande.

Jean-Paul Willaime, sociologue des religions, directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Etudes, donnera une conférence plénière le jeudi 16, à 11h, sur « Sacré, Politique et Religion ».


Coordinateurs scientifiques :
Nathalie Caron () et Guillaume Marche (gmarche@u-pec.fr)

Comité scientifique 

- Rémy Bethmont (Université d¹Amiens)
- Mathieu Bonzom (Université Paris-Est Créteil)
- Nathalie Caron (Université Paris-Est Créteil)
- Blandine Chelini-Pont (Université Paul Cézanne, Aix-Marseille 3)
- Agnès Delahaye (Université Louis Lumière, Lyon)
- Yannick Deschamps (Université Paris-Est Créteil)
- Karin Fischer (Université d'Orléans)
- Thérèse-Marie Jallais (Université François Rabelais, Tours)
- Didier Lassalle (Université Paris-Est Créteil)
- Guillaume Marche (Université Paris-Est Créteil)
- Jean-Baptiste Velut (Université Paris-Est Marne la Vallée)
- Ariane Zambiras (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris)
Contact :
Nathalie Caron :